IL ÉTAIT UNE FOIS LA Z.A.D. DE NOTRE-DAME DES LANDES



mare aux canards

moi zadiste
Le projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes est définitivement abandonné.

Les arbres sont sauvés !

Une preuve qu'ensemble et grâce à la mobilisation citoyenne, nous pouvons gagner contre une multinationale en amenant le gouvernement à prendre la décision qui s'impose. RDV le 10 février 2018 à Notre-Dame des Landes afin de fêter cette victoire et soutenir l'avenir de ce territoire porteur d'espoir.



J'ai rencontré les zadistes, la sauvegarde de la zone humide n'est pas seulement du fait de leur occupation mais c'est le fait de beaucoup d'autres acteurs : des élus locaux, les Naturalistes en lutte et des paysans qui font corps avec leurs terres dont deux qui ont fait la grève de la faim et tous les amoureux du bocage qui sont venu manifester leur soutient (moral, financier ou matériel) de près ou de loin - dont moi-même...


 les résistants étaient de tous bord - pas seulement "de gauche"- entre autres des écolos de droite, des paysans enracinés, des naturalistes sans étiquette, des régionalistes et beaucoup d'amoureux du bocage
caravane zadiste

Les animaux, les arbres et les plantes de la précieuse zone humide de Notre-Dame des Landes remercient chaleureusement :

► les agriculteurs ceux qui sont restés, ceux qui ont fait une grève de la faim, les associations dont l'ACIPA, les naturalistes en lutte, des milliers de bénévoles qui sont venus soutenir ou ont manifesté, les occupants de la ZAD qui ont fait preuve d'un courage exeptionnel, qui ont mis en valeur les terres dans un élan solidaire.

►La médiatrice Anne Boquet et à ses confrères Michel Badré et Gérard Feldzer, Emmanuel CONSTANTIN, rapporteur

► Nicolas Hulot,     Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire

► Édouard Philippe, Premier ministre, qui a fait preuve d'un courage exemplaire pour assumer une décision difficile mais un choix responsable pour la sauvegarde d'une des meilleures terres de France pour l'élevage et l'agriculture, pour la sauvegarde d'une biodiversité exceptionnelle...



voiture zadiste

Martine et moi avons visité la ZAD et rencontrer les zadistes, pas tous mais au moins des membres de chaque groupe social. Marine Le Pen devrait vérifier ses sources, les zadistes ne sont pas des militants d'extrême gauche armés prêts à en découdre, seulement quelques militants pacisfistes du NPA (nouveau parti anticapitaliste). Autrement nous avons d'un côté des paysans, des altermondialistes et des écolos (majoritaires et tous pacifistes), de l'autre des anarchistes qui veulent instaurer une nouvelle (micro) société animée par des idéaux de liberté (libertaires), d'égalité (égalitaires) et de fraternité (au sein de collectifs, avec le partage des biens (communauté de biens). Quelques anarchistes plus radicaux que les autres se défendraient violemment si on voulait les priver de cet espace où ils ont enfin réaliser leur rêve d'un monde meilleur. Nous avions aussi rencontrer un petit groupe de hors la loi qui n'avaient aucun lien avec les zadistes, qui se cachaient et avaient beaucoup de choses à cacher... mais ce genre de personne on en trouve partout, même dans les ministères et encore plus chez les grands agents de la finance (les libertariens, ne pas confondre avec les libertaires




voir l'introductionintroduction Le Refuge des Poètes Entrée du Manoir  donnez votre avis La Bibliothèque Le Café Philo La Nuit Liens